Invitation réunion d’information sur les Energies renouvelables

Arzon – Maison des Associations

18 mars 2024  19h00-20h30

Les éoliennes en mer contribuent-elles à réduire le coût de l’électricité, à la décarbonation de l’énergie et à la sécurité d’approvisionnement électrique des Français ?

Un  Débat public « La mer en débat » CNDP (debatpublic.fr) organisé par la Commission nationale du débat public ( CNDP)  est ouvert à tous les Français depuis le 20 novembre 2023 jusqu’au 26 avril 2024 pour répondre à ces  questions centrales pour décider ou non en 2025 de prolonger le programme initié à Saint-Nazaire, Saint-Brieuc et Fécamp, et invite également à la proposition de solutions alternatives pour sécuriser le mix énergétique de la France.

Après 30 années d’abondance et d’un coût de l’électricité le plus bas d’Europe, les Français ont été surpris après la guerre en Ukraine par une augmentation jamais connue du coût de l’électricité en France, mais aussi en Europe alors qu’il s’agit d’une composante centrale du coût de la vie et de la compétitivité et de la pérennité des entreprises françaises.

Le discours médiatique et politique affirme à travers la presse, les ondes et les plateaux télévision que les énergies renouvelables et intermittentes (éolien et solaire) sont la solution pour le coût de l’électricité et la sécurité d’approvisionnement.

Ce discours semble en contradiction à la fois avec la réalité des productions de ces énergies observées en France depuis plusieurs mois, voire années, et avec les décisions des industriels qui, en France, comme en Europe et aux USA, sont en train de se désengager du secteur de l’éolien en mer.

Ce secteur énergétique est en effet très consommateur en matières premières de moins en moins disponibles, et fait face à l’explosion de leurs coûts et des taux d’intérêt.

De plus en plus d’assureurs refusent également de couvrir les risques maintenant révélés de cette industrie peu mature et partie dans une course au gigantisme qui supprime tout effet d’économie d’échelle, et qui de plus affronte un des milieux les plus hostiles avec la combinaison du vent, de l’eau, du sel, du soleil et des tempêtes de plus en plus fréquentes et fortes, comme l’a révélé l’arrêt des 2 champs éoliens en mer de Saint-Nazaire en décembre 2023.

Nous vous invitions à échanger lors d’une réunion d’information qui aura lieu le 18 mars 2024  de 19h00 à 20h30 à la Maison des Associations à Arzon pour ensuite participer à ce débat important dont la finalité est d’écouter la parole du public et dont la synthèse sera transmise par la Commission nationale du débat public au gouvernement et aux parlementaires pour éclairer en 2024 les choix de nos représentants de l’Assemblée nationale et du Sénat qui auront à décider des choix énergétiques de la France pour les prochaines décennies.

Nous y présenterons également des solutions rapides à mettre en œuvre à l’échelle de chaque territoire du Morbihan pour faire face au risque d’approvisionnement et renforcer la souveraineté énergétique de la France : géothermie, pompes à chaleur, biomasse, biogaz, biocarburants, solaire thermique, photovoltaïque en toiture… 

 ( possibilité de suivre en visio-conférence – merci de s’inscrire par mail  amisdesaintgildas@gmail.com )

 Vous pouvez aussi participer directement au débat public :

  1. En participant ( s’inscrire) aux réunions d’informations        : Agenda | CNDP (debatpublic.fr)
  2. En contribuant sur la plate-forme participative  : Projet participatif – Le forum de discussion – Le forum de discussion (cndp.fr)
  3. En rédigeant un cahier d’acteur ( ouvert aux associations et recommandé) : Cahiers d’acteurs : les institutions partagent leur point de vue (debatpublic.fr)

Votre avis compte, il est urgent et nous concerne tous sans exception, car c’est l’occasion unique de l’exprimer sur un enjeu stratégique pour le coût de la vie de nos concitoyens et de nos entreprises pour les prochaines décennies Contact : mail  amisdesaintgildas@gmail.com Nicolas Bour 06 84 50 07 90  (pour demande lien zoom)